Voici quelques uns des livres présentés le samedi 13 octobre par Catherine de la librairie L'Arbre à mots et par Brigitte : 

 
L'adjectif savant épicène désigne ce qui est mixte, commun aux deux sexes, par exemple Dominique ou  Claude.
Dans ce court roman, l'auteure s'attaque aux relations père-fille et développe une intrigue originale qui nous dit comment construire une vie sur fond de vengeance et de haine. Cette intrigue peu banale constitue l'essentiel du roman, au style facile, d'aucuns diront minimaliste, et qui se lit sans effort.
Le 8 mai 1902, à 7 h 52, la montagne Pelée explose et ravage St-Pierre de la Martinique, faisant 30 000 morts en 90 secondes.
Dans ce roman très original, le narrateur est le volcan personnifié qui observe à ses pieds les fourmis humaines accaparées par leurs ambitions, leurs minables affaires et qui ignorent les signes avant-coureurs des la catastrophe. Livre-parabole où la Nature rappelle à l'homme qui est le plus fort.
Paris en 1900. Aileen Bowman, journaliste américaine, débarque en France pour faire la chronique de l'Exposition Universelle, mais aussi pour retrouver ses racines familiales. Originale, féministe affirmée, libre de moeurs, Aileen choque, provoque et se cherche.
Ce récit attachant nous plonge au coeur d'un Paris en chantier, reflet des mutations que sont en train de vivre toute la société et l'héroïne elle-même.
Voici un roman enchanteur à souhait, très rafraîchissant, qui nous entraîne dans le Japon d'aujourd'hui. La jeune Hatoko vient d'hériter de la librairie de sa grand-mère dont la véritable activité était la calligraphie au service des autres. Hatoko reprend sa succession et répond aux exigences des habitants du quartier. Outre les caractères et les outils nécessaires, on découvre le contenu parfois surprenant des missives et la délicatesse des us et coutumes. Un coup de coeur à ne pas laisser passer.
Un premier roman "coup de poing" pour cette jeune auteure belge. Il s'agit du récit d'une fillette de dix ans et de son petit frère à la vie apparemment ordinaire, entre un père violent et une mère soumise. Un jour les enfants sont témoins d'un accident qui laisse le garçon au bord de la folie. Dès lors, la fillette n'a qu'une idée en tête, remonter le temps pour annuler le drame et redonner le sourire à son frère.
Ce roman est sans conteste l'une des révélations de la rentrée.
 
Autres nouveautés à votre disposition : Un fils obéissant de Laurent Seksik
                                                               Dix-sept ans d'Eric Fottorino
                                                               Roissy de Tiffany Tavernier
                                                               Concours pour le paradis de Clélia Renucci
                                                               Carnaval noir  de Metin Arditi
                                                               Je reste ici de Marco Balzano
                                                               A son image de Jérôme Ferrari 
Bonne lecture!
 
 
 
                                                                             

















 
My Absolute Darling
        Gabriel Tallent

      Attention! Chef d'oeuvre!
      Voici le premier roman de cet auteur américain qui a mis huit ans à le rédiger.
       L'héroïne, une adolescente de 14 ans, vit dans les bois de la côte Nord de la Californie, entre son père et son grand-père, et avec pour seuls compagnons de jeux, un fusil et un pistolet. Sous la coupe d'un père abusif, elle se forge une carapace, se coupe de toute relation sociale jusqu'à ce qu'une amitié naissante pour un lycéen remette en question son quotidien et lui ouvre les yeux vers de nouveaux horizons. "Turtle" décide alors d'échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour.
        Ce roman inoubliable sur le combat d'une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme, marque la naissance d'un nouvel auteur au talent prodigieux.
       
 
 
 
 Rencontre du samedi 16 juin (suite)
Vous trouverez ci-après une nouvelle série d'ouvrages présentés lors de cette rencontre.
En totalité ce n'est pas moins que 10 livres présentés par Brigitte et Gaelle !
Bonne lecture estivale !

Une fille comme elle
Marc Levy

New York, sur la 5e Avenue, s'élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres…
Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l'ascenseur mécanique, une véritable antiquité.
Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l'escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu'il est à la tête d'une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l'habitante du dernier étage. 

Entrez au N°12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier
de vous embarquer… dans la plus délicieuse des comédies new-yorkaises !

Transit
Rachel Cusk

« Je reçus un e-mail d’une astrologue m’informant qu’elle avait d’importantes nouvelles à m’annoncer à propos d’événements censés survenir bientôt dans ma vie. »

L’importante nouvelle que Faye apprend dès les premières pages, c’est qu’un transit majeur doit se produire prochainement dans son ciel. De grands bouleversements sont à prévoir. Mais n’est-ce pas inévitable, quand on refait sa vie après une séparation ? Elle vient d’emménager à Londres avec ses deux fils. Profitant d’un moment où ils sont chez leur père, elle se livre à la rénovation du nouvel appartement. Ce qui n’était qu’une étape très matérielle de l’existence prend des tours inattendus et débouche sur des questionnements bien plus profonds : comment habiter une nouvelle vie ? Est-il vraiment possible de transformer ce qu’on est ?

Transit approfondit les thématiques que Rachel Cusk avait explorées dans Disent-ils. Maniant à la fois l’humour, la lucidité et une capacité d’observation exceptionnelle, ce roman est également l’émouvant portrait d’une femme qui cherche sa place dans le monde.

Faire mouche
Vincent Almendros


À défaut de pouvoir se détériorer, mes rapports s'étaient considérablement distendus avec ma famille. Or, cet été-là, ma cousine se mariait. J'allais donc revenir à Saint-Fourneau. Et les revoir. Tous. Enfin, ceux qui restaient. Mais soyons honnête, le problème n'était pas là

 

 
 

L'abîme
Kim Leine


Mars 1918. Les frères jumeaux Ib et Kaj Gottlieb quittent le Danemark pour la guerre civile en Finlande. Ils sont volontaires du côté blanc, participent à la prise de Tampere et aux brutales opérations de « nettoyage » contre les communistes.

Après cette première rencontre avec la guerre et le difficile retour à la vie civile, on les suit, ensemble ou individuellement, dans la période de l’entre-deux-guerres. Au Danemark et en Europe, ils sont les témoins des grandes crises et de la montée du nazisme. Dans leurs vies personnelles, ils sont engagés dans la médecine et le journalisme, et ils expérimentent les ivresses les plus différentes. Soudain, avec l’occupa- tion allemande du Danemark, ils replongent dans la guerre. Ils rejoignent les rangs de la Résistance, et ce sera une lutte à mort contre la Gestapo dans les rues de Copenhague.

L’abîme est un grand roman sur la guerre et la paix, sur l’amour sous toutes ses formes, sur les désirs et les errances. Mais où est l’abîme ? Est-ce la guerre ou la paix ? Ou bien se trouve-t-il dans le cœur et l’esprit des hommes ? Kim Leine, servi par une langue d’une vitalité étonnante, montre une nouvelle fois que rien de ce qui est humain ne lui est étranger.

 

La vérité sur la Comtesse Berdaiev
Jean-Marie Rouart  de l'Académie Française


Pourquoi le destin s'acharne-t-il sur la comtesse Berdaiev ? Aristocrate très belle et très libre, elle appartient à la communauté des Russes blancs, ces exilés qui ont fui l'Union soviétique après la révolution de 1917. Personnalités fantasques et passionnées, minées par la nostalgie et songeant à des projets impossibles, ils ont du mal à trouver leur place dans une société française qui les regarde comme des vestiges anachroniques. Cherchant dans l'amour et dans l'étourdissement des plaisirs un remède à leur mal de vivre, partagés entre la misère et l'opulence, prêts à tous les expédients pour survivre, ils sont la proie de tous les faux donneurs d'espoir et surtout de leurs rêves. Déjà victime de l'Histoire qui l'a condamnée à l'exil et à la ruine, la comtesse Berdaiev va se trouver impliquée dans une affaire de mœurs éclaboussant le milieu politique dans les débuts ténébreux de la V ? République. Librement inspiré du scandale des Ballets roses, ce roman renoue avec les thèmes chers à Jean-Marie Rouart : la passion amoureuse confrontée avec la brutalité du pouvoir, face à une société qui se veut toujours moralisatrice.

 
 

Rencontre du samedi 16 juin
Vous trouverez ci-après quelques ouvrages présentés avec brio et passion par Gaelle de la Librairie Pierre Loti et par Brigitte.
Bien entendu tous ces livres sont à votre disposition dans nos rayons.
Les autres livres vous seront présentés prochainement.

 

Smith & Wesson
Alessandro Baricco

Attention ! Ceci n'est pas un roman mais une pièce de théâtre qui se lit comme un roman ! Fantaisie de cet auteur italien qui nous livre une pièce drôle, farfelue, intelligente. Nous sommes en 1902 et faisons la connaissance de Jerry Wesson qui gagne sa vie en repêchant les désespérés se jetant du haut des chutes du Niagara, Tom Smith, météorologue, précurseur des tableaux de relevés sur la pluie et le beau temps, et Rachel, jeune journaliste débutante, arrivée de San Francisco.

Pour offrir à son boss le scoop du siècle, Rachel a décidé de « se jeter à l'eau » et de raconter son expérience. Tom et Jerry (!) vont lui apporter assistance, l'un en lui construisant un tonneau, l'autre en la récupérant en bas des chutes.

Si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à suivre les aventures de ces trois farfelus !

Tout cela je te le donnerai
Dolores Redondo

Cette auteure espagnole de romans policiers a obtenu un grand succès avec la Trilogie de Baztan.

Son dernier roman met en scène un écrivain à succès, Manuel Ortigosa, qui apprend un matin la mort de son mari, Alvaro, dans un accident de voiture survenu à un endroit où il n'était pas censé se trouver.

Bouleversé à double titre, Manuel part en Galice, à la découverte d'un Alvaro inconnu, très différent de celui avec lequel il vivait depuis 15 ans. Dans sa quête de la vérité, il sera aidé de deux Galiciens, un officier de la Garde Civile fraîchement retraité et un prêtre, ami d'enfance d'Alvaro. L'intrigue permet à l'auteure de nous décrire la Galice, sa nature, sa gastronomie, son économie, les vieilles familles aristocratiques décadentes et accrochées à leurs préjugés, la toute puissance de l'église catholique.

Attention : il ne s'agit pas ici d'un thriller haletant et sanguinolent à la Minier ou à la Grangé ! Il s'agit d'un récit fleuve où le romanesque prime, idéal pour l'été.
 

Le blues du boxeur
Michael Engaard

Premier roman d'un auteur danois qui nous entraîne à Copenhague, dans les milieux populaires. Franck, ancien boxeur reconverti dans la réparation automobile, fait la connaissance d'Ellen, une infirmière à domicile, qui vient prodiguer des soins à son père, victime d'un grave accident dans un entrepôt IKEA.

Nous suivons le quotidien de ces deux héros autour desquels gravitent des personnages secondaires drôles et attachants. Franck et Ellen s'approchent peu à peu, apprennent à se connaître, mais devront régler leurs comptes avec leur passé respectif avant d'envisager construire leur futur ensemble.

Voici un roman facile, distrayant, idéal pour l'été.




 

A l'aube
Philippe Djian

Il faut un temps d'adaptation pour entrer dans les romans de Philippe Djian : son style minimaliste marqué par des phrases courtes, une ponctuation limitée aux virgules et aux points, sans distinction entre récit et paroles, déroute le lecteur.

Ceci étant posé, dans ce roman, l'auteur nous entraîne sur la côte Est des USA, auprès de Joan et de son frère autiste, Marlon, qui viennent de perdre leurs parents dans un accident de voiture. Joan avait quitté le domicile familial depuis longtemps, mais se voit dans l'obligation d'y revenir pour prendre en charge son frère. Alors qu'elle travaille dans une boutique de vêtements et collabore « activement » à un réseau d'escort-girls géré par Dora, sa patronne, cette décision bouleverse sa vie.

Là encore, de nombreux personnages secondaires interviennent autour des deux héros et le roman nous distille peu à peu des informations qui éclairent leurs relations souterraines : parmi eux, un shérif corrompu et une baby-sitter très dévouée.

Préparez-vous à plonger dans un univers dérangeant où secrets inavouables, handicap et sexe ont la part belle, jusqu'au coup de théâtre final.



 

Artana ! Artana !
Didier Daeninckx

On ne peut aborder et apprécier l’œuvre de Didier Daeninckx si on ne connaît pas ses engagements politiques, nés dans un contexte familial partagé entre les courants anarchiste, antimilitariste et communiste.

Ceci posé et admis, on découvre un auteur qui, dans chacun de ses romans (y compris les polars), prend le parti de dénoncer des exactions, souvent tirées de faits historiques réels. On peut citer par exemple :

Meurtres pour mémoires : sur la dérive sanglante de la manifestation FLN d'octobre 1961 à Paris / Le Der des Ders : hommage à son grand-père déserteur en 1917 /

Cannibale : sur le traitement humiliant subi par les populations indigènes des colonies françaises, et notamment les Kanaks, lors de l'exposition universelle de 1931, à Paris.

Dans Artana ! Artana !, Daeninckx met en scène un vétérinaire, Erik Ketezer, qui doit quitter la Normandie où il exerce, pour enquêter sur la mort mystérieuse de son beau-frère en Thaïlande. Ses recherches le ramènent à Courvilliers, ville de la banlieue parisienne. Il y découvre un système bien organisé d'économie souterraine et dresse le portrait accablant de ces cités où règnent d'un côté trafics de drogue, népotisme, pots de vin, emplois fictifs, et de l'autre, chômage, misère, insécurité, montée de l'islamisme.

Grâce à un style clair, direct, efficace, l'auteur nous livre un récit qui, au-delà du romanesque, s'apparente à un reportage de journaliste.

 


Amateurs de polars, attention ! Vous trouverez en rayon dès cette semaine, les derniers romans de vos auteurs favoris :
 

La terre des morts
Jean Christophe Grangé

Quand le commandant Corso est chargé d’enquêter sur une série de meurtres de strip-teaseuses, il pense avoir affaire à une traque criminelle classique.
Il a tort : c’est d’un duel qu’il s’agit. Un combat à mort avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre, débauché, assassin.
Mais ce duel est bien plus encore : une plongée dans les méandres du porno, du bondage et de la perversité sous toutes ses formes. Un vertige noir dans lequel Corso se perdra lui-même, apprenant à ses dépens qu’un assassin peut en cacher un autre, et que la réalité d’un flic peut totalement basculer, surtout quand il s’agit de la jouissance par le Mal.

 

Sur un mauvais adieu
Michael Connelly


Missions « haute tension » pour Bosch : traquer un violeur en série et retrouver un héritier que certains refusent de voir apparaître dans le tableau. Glaçant et émouvant.

À présent inspecteur de réserve au San Fernando Police Department, Harry Bosch est un jour contacté par un magnat de l’industrie aéronautique qui, sentant sa mort approcher, souhaite savoir s’il a un héritier. Dans sa jeunesse, le vieil homme a dû quitter sa petite amie sous la pression de sa famille. Aurait-elle eu un enfant de lui ? Cette question n’étant pas du goût du conseil d’administration avide de se partager le gâteau, Bosch est vite menacé. Pour corser le tout, ses collègues du commissariat ne parviennent pas à mettre la main sur un violeur en série particulièrement redoutable…



 

Sang famille
Michel BUSSI

«Je m'appelle Colin Rémy. J'ai seize ans. Je suis orphelin.
C'est du moins ce que tout le monde m'a toujours dit. Pour ma part, je ne l'ai jamais vraiment cru.
C'est aussi pour cela que je suis retourné cet été d'août 2000 à Mornesey, la petite île anglo-normande au large de Granville où j'ai passé les premières années de ma vie.
C'est alors que tout a basculé dans la folie.
Quel rapport entre mon histoire et l'évasion de deux prisonniers lors d'un transfert vers le centre de détention,
semant la panique sur Mornesey au coeur de la saison touristique ?
Dois-je croire les légendes de l'île ? Mornesey serait peuplée de bagnards et de leurs descendants ... Un trésor légendaire, la Folie-Mazarin, dormirait dans le labyrinthe de souterrains creusés sous l'île.
A qui puis-je faire confiance ?
Peut-on voler la mémoire d'un enfant de 6 ans ?
Pourquoi suis-je le seul sur l'île de Mornesey à avoir reconnu mon père ? Vivant !» 

 
 

La jeune fille et la nuit

Guillaume Musso

Un campus prestigieux figé sous la neige 
Trois amis liés par un secret tragique
Une jeune fille emportée par la nuit

Côte d’Azur - Hiver 1992
Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des plus brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ».
Personne ne la reverra jamais.

Côte d’Azur - Printemps 2017
Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études. Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour construire un autre bâtiment.

Le journal de ma disparition

Camilla Grebe

Il y a huit ans, la jeune Malin, alors adolescente, a découvert une fillette enterrée dans la forêt de Ormberg, une ville suédoise isolée. On n’a jamais pu identifier la petite victime.

Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse, et de l’inspecteur Peter Lindgren, qui reprennent l’affaire. Mais Peter disparaît du jour au lendemain, et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt.

Le seul témoin est un adolescent qui aime errer dans les bois enneigés, la nuit. Sans le dire à personne, il récupère le journal que Hanne a laissé tomber et se met à le lire, fasciné…

Désormais seule dans son enquête, Malin est appelée sur les lieux du tout premier crime : une nouvelle victime a été découverte. Et si tous ces faits étaient tragiquement liés ?

De sa plume fluide et au gré de rebondissements imprévisibles, Camilla Grebe nous offre un nouvel opus étourdissant où les secrets enfouis et les différentes intrigues s’entrelacent magistralement. Une lecture à couper le souffle.

 

Le manuscrit inachevé

Franck Thilliez

Un manuscrit sans fin, une enquête sans corps, une défunte sans visage pour un thriller virtuose ! 

Aux alentours de Grenoble, un jeune a fini sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans son coffre, le corps d'une femme, les orbites vides, les mains coupées et rassemblées dans un sac. À la station-service où a été vue la voiture pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l'homme qui conduisait n'était pas le propriétaire du véhicule et encore moins le coupable.

Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L'institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. En pleine promo pour son nouveau roman dans un café parisien, elle résiste à la pression d'un journaliste : elle ne donnera pas à ce vautour ce qu'il attend, à savoir un papier sur un auteur à succès subissant dans sa vie l'horreur racontée dans ses livres. Car sa vie, c'est un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L'inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d'Opale où est resté son mari depuis la disparition de leur fille. Mais un appel lui annonçant son hospitalisation à la suite d'une agression va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées. Il a perdu la mémoire. Elle est seule.

Dans le vent, le sable et le brouillard, une question se posera : faut-il faire de cette vie-là un manuscrit inachevé, et en commencer un autre ?

 

Je te protegerai

Peter May

Niamh Macfarlane a créé avec son mari Ruairidh une entreprise de textile renommée, Ranish Tweed, qui fournit de somptueuses étoffes aux plus grands couturiers. Alors qu'ils sont à Paris, Niamh voit son mari monter dans la voiture d'Irina Vetrov, une célèbre créatrice de mode, avec laquelle elle le soupçonne d'entretenir une liaison. Tandis que Niamh se lance à leur poursuite, la voiture explose sous ses yeux.



 

Passage des ombres (dernier volet de la trilogie des ombres)

Arnaldur Indridason

Un vieil homme solitaire est retrouvé mort dans son lit. Il semble avoir été étouffé sous son oreiller. Dans ses tiroirs, des coupures de presse sur la découverte du corps d'une jeune couturière dans le passage des Ombres en 1944, pendant l'occupation américaine.
Pourquoi cet ancien crime refait-il surface après tout ce temps ? La police a-t-elle arrêté un innocent ?
Soixante ans plus tard, l'ex-inspecteur Konrad décide de mener une double enquête. Jumeau littéraire d'Erlendur, il a grandi en ville, dans ce quartier des Ombres si mal famé, avec un père escroc, vraie brute et faux spirite. Il découvre que l'Islande de la " situation " n'est pas tendre avec les jeunes filles, trompées, abusées, abandonnées, à qui on souffle parfois, une fois l'affaire consommée, " tu diras que c'était les elfes ".
Un polar prenant qui mêle avec brio deux époques et deux enquêtes dans un vertigineux jeu de miroirs. Où l'on découvre que les elfes n'ont peut-être pas tous les torts et que les fééries islandaises ont bon dos...
 

Voici deux romans que l'on qualifie de post-apocalyptiques, puisqu'ils évoquent la condition de l'homme d'aujourd'hui s'il était soudainement privé des sources d'énergie dont il dépend pour son quotidien.
                                                



Dans la forêt                                                                                                                                                       Jean Hegland

Nous sommes en Californie. Des événements graves, non précisés, se sont produits et ruinent notre civilisation : plus d'électricité, de communications, de sources d'énergies fossiles, d'activités commerciales. Deux sœurs, Eva et Nell, promises à un bel avenir, l'une comme danseuse, l'autre comme étudiante à Harward, vont devoir apprendre à survivre seules dans la forêt, avec la nature.

Écrit en 1996, mais seulement paru en France en 2017, ce livre est visionnaire, puisque les catastrophes qu'il évoque -crues du Mississippi, incendies en Californie- ont bien eu lieu. Peu importe les raisons du cataclysme, ce beau roman, simple et réaliste, rend à l'homme sa véritable place dans la nature et ne laisse pas le lecteur indifférent.
                                                       

L'île
                                                             Sigridur Hagalin Björnsdottir

Même point de départ, mais autre décor : nous quittons la forêt californienne pour l'Islande, cette île volcanique perdue dans l'Atlantique Nord. Un matin, à la suite d'événements non élucidés, les Islandais se trouvent coupés de tout contact avec le monde extérieur et se voient donc obligés de vivre en totale autarcie. Mais privés de l'importation des matières premières et des produits de consommation courants, ils vont devoir réapprendre les pratiques de vie de leurs ancêtres.

A travers la destinée de plusieurs personnages, l'auteur nous livre une analyse politique, économique et sociale de la situation très intéressante (famine, fuite vers les campagnes, retour du troc, rejet des étrangers...) qui ne manquera pas de faire réfléchir le lecteur.


 
 
                   

Le magasin jaune
                                       Marc Trévidic
 

On peut être ancien juste anti-terroriste et s'essayer au roman. C'est ce que nous propose Marc Trévidic en nous contant la belle histoire de ce magasin de jouets, à Montmartre, en pleine occupation allemande.

Un roman facile, bien écrit, qui fait revivre un quartier populaire parisien.
                          


Vers la beauté
                                        David Foenkinos

Vous vous attacherez à ce professeur aux Beaux-Arts, torturé par un drame secret, et qui ne retrouvera le goût de vivre qu'à travers l'art pictural, celui de Modigliani et d'une de ses anciennes étudiantes. Nul doute qu'après cette lecture, vous projetterez une visite au Musée d'Orsay !
                                

L'archipel du chien
                                           Philippe Claudel

L'auteur explore avec maestria le tréfonds des âmes humaines à travers un fait divers malheureusement banal aujourd'hui : le rejet par la mer du corps de 3 migrants venus d'Afrique, découverte qui bouleverse la vie des habitants.

Vous ne resterez pas indifférents à la lecture de ce conte noir, âpre et grinçant, qui parle des « salauds ordinaires ».
 
 
                       Toutes les familles heureuses
                                                                        Hervé Le Tellier



L'auteur nous offre une galerie de portraits, ceux des membres de sa propre famille, brossés avec humour, dérision, lucidité, émotion.

Chacun y trouvera ce qu'il veut, peut-être un peu de lui-même...